La police nationale est cardioprotégée avec le projet Lifeguard

La police nationale a été cardioprotégée avec le projet Lifeguard et les postes de police 40 et les centres de police espagnols sont déjà cardioprotégés et sont dotés de défibrillateurs semi-automatiques, ainsi que d’une installation et d’une signalisation correctes, conformément aux réglementations de la Société espagnole de médecine SEMST.

L’accord signé inclut la formation de presque tous les agents 500 en Espagne, qui seront également autorisés à utiliser le défibrillateur conformément à la législation de la communauté autonome à laquelle ils appartiennent.

Ces équipements, qui sont déjà disponibles dans les centres de la péninsule, des îles Canaries, des Baléares, de Ceuta et de Melilla, disposent de batteries longue durée, d’un entretien complet et sont rangés dans des armoires approuvées ainsi que des panneaux et algorithmes officiels du projet Lifeguard.

Cet équipement est totalement portable et peut être transféré d'urgence vers un arrêt cardio-respiratoire dans la région. De même, grâce au projet de cardioprotection, le nombre d'agents activés pour l'utilisation de ces équipements a augmenté et devrait augmenter à l'avenir. beaucoup plus difficile que le plus grand nombre d'agents a cette accréditation.

Le projet Anek S3 Lifeguard est une entité accréditée par toutes les communautés autonomes et la seule entité de certification d'espaces cardioprotégés par la Société espagnole de médecine SEMST. Le projet comporte des campagnes d'autofinancement permettant à toute entité d'être cardioprotégée sans frais, des centres de formation aux mairies en passant par les mairies.


imprimer Courrier électronique